La médiation familiale

Le service de médiation familiale

Le service de médiation familiale de PRISM a été crée en 1995 et il est fort aujourd’hui de cette expérience. Il est attaché à la définition du processus de médiation familiale du Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale du 22 avril 2003 et à ses principes déontologiques :

 « La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision, le médiateur familial, favorise à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution ».

 

 De par son histoire, notre collaboration avec la chambre de la famille du TGI a toujours été tres étroite. Aussi ces dernières années, la synergie "médiation familiale" a pu aboutir à une convention pour des permanences d’information à la médiation familiale au sein du TGI, au cours de séances d'informations préalables aux audiences des juges aux affaires familiales.  Cette convention a été signée notamment avec quatre services de médiation familiale, dont deux conventionnés par la CAF.

 

Par ailleurs, des personnes sont orientées vers la médiation par les nombreux partenaires socio éducatifs du réseau de l’ADSEA 86 dont le projet associatif promeut l’accompagnement des familles dans leur globalité.

 

Dans la Vienne, les juges des affaires familiales disposent donc de différents prestataires - dont quatre associations - ou peuvent être orientées les situations de conflit parental, dans le cadre de l’autorité parentale conjointe, d’obligation alimentaire des ascendants dépendants et des descendants encore non autonomes.

 

Les médiations, réalisées sur une moyenne de trois rencontres et sur une période de trois mois environ, permettent aux personnes de construire une nouvelle organisation familiale qui leur convienne davantage, avec une nette amélioration des qualités de leurs relations nécéssaires à l'exercice de leur parentalité conjointe. 

Les nouvelles dispositions légales, notamment dans le cadre de la modernisation de la justice du XXIe, place la médiation familiale comme un espace dédié à l'accompagnement, à l’élaboration et à la rédaction de conventions parentales.

Celles-ci peuvent être adressées au JAF qui peut maintenant les homologuer sans audience et dans des délais plus rapides.

 Nous avons sollicité une réunion avec la présidente de la Chambre de la famille qui a porté sur ce sujet le 12 janvier 2018 et des modèles de conventions parentales nous ont été remis :

- une pour les couples demandant pour leur(s) enfant(s) la résidence alternée

- une pour les personnes demandant la résidence habituelle chez l’un des parents et des droits de visites et d’hébergement pour l’autre parent.

Nous avons pu les utiliser avec les médiés plusieurs fois cette année. Les personnes ont pu ainsi demander directement auprès du JAF l’homologation de leur convention, élaborée en médiation. 

 

Les deux médiatrices familiales du PRISM sont diplômées d’état depuis plusieurs années. Elles travaillent en étroite collaboration  avec la direction et le sécrétariat.

logo fenamef.png
logo apmf.png
logo CAF.png

Contact

PRISM (ADSEA 86)

14, rue de la demi lune, 86 000 Poitiers

E-Mail : mediationfamiliale@prism86.fr

Tél : 05 49 00 26 52

© 2019 par PRISM